Une Prière Pour Charlie Hebdo
De même que l’édition sur le Mur Citoyen, la lecture de ce forum est libre.

Si vous désirez ouvrir un sujet ou commenter ; il vous faudra par contre obligatoirement vous enregistrer pour le faire.

Le fait d'être enregistré vous donnera de plus accès à des forums de discussions généralistes masqués aux non-inscrits.

C'est avec intérêt que vous êtes attendus.

Bienvenue.

L’invitation de la femme pasteurisée.

Aller en bas

L’invitation de la femme pasteurisée.

Message par Admin le Mer 12 Sep 2018 - 11:52

Pour bavarder « cuisine », rien ne vaut un cuisinier.
Pareil pour la mécanique, le jardinage, la poterie …
… et pareil pour bavarder « théologie ».

Il y a cependant un gros problème : je ne connais aucun théologien ; uniquement des Praséologues-du-Saint-Esprit.

Que faire ???
C’est alors que je me suis rappelé tout le bien que mon épouse (si-si-si, Anthyme est marié – civilement, bien sûr !) … tout le bien que mon épouse m’avait dit d’un pasteur qu’elle avait croisé à une exposition.

La chose m’avait surpris, car sa critique de la revendication de vertu qui s’associe avec la démonstration de piété la scandalise presque plus que moi – c’est dire !
J’en étais donc surpris au point d’en avoir conservé un à priori favorable, de ce pasteur, qui en l’occurrence est « une » pasteur ; je veux dire une femme-pasteur.
(Comment dire … ? … Pasteur{eu} ? Pasteuresse ? …)

J’ai donc décidé de l’inviter.
Qui sait ?

Personnellement, je pense que ce serait très courageux – pour ne pas dire « téméraire » – de sa part de s’aventurer sur le sentier ouvert par Bonhœffer.
En effet, Bonhœffer lui-même avait « calé » devant son propre défi de (comme il disait) une « Interprétation non religieuse des notions bibliques).
Logique : c’est pas évident de faucher sous ses propres semelles !

... ... ... ...

Reste la question du comment.
Le plus simple serait d’aller la voir, bavarder un peu avec elle histoire de me rendre compte si … eh oui … si elle « mérite » d’être invitée ici.

C’est abominable dans le principe, et surtout la négation de l’idéal d’Esaïe 55,1 : la table ouverte d’une noce sans murs.

Alors j’ai décidé de lui adresser une invitation par courrier (sous l’identité « Anthyme ») contenant le lien vers ce forum : c’est elle-même, en toute liberté, qui décidera de s’y inscrire ou non.

_________________
Gloire à Zeus au plus haut de son Olympe …
… et paix sur Terre à une Humanité libérée de toutes oppressions.
avatar
Admin
Admin

Messages : 4
Date d'inscription : 09/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur https://charliehebdo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’invitation de la femme pasteurisée.

Message par Anthyme le Mer 12 Sep 2018 - 14:28

Je viens de tourner en rond (authentique : quand je réfléchis intensément j’orbite machinalement autour de la table de la cuisine. En principe c’est interdit, mais là, je profite de mon autogestion !) ne sachant si je devais aborder cette femme avec mon identité civile ou ‘masqué’.

Personnellement, dans les relations humaines, je pense que seule vaut la part d’« Esprit » qui dans-et-par le partage d’altérité reçoit une dimension objective.
Tout le reste, ne tenant qu’à la méthode d’expression, ne vaut pas plus qu’un décor de théâtre ; dont cette fameuse « identité ».

J’ai finalement décidé de lui envoyer un billet anonyme – manuscrit pour toutefois préserver sa dimension « humaine » – dans lequel je dis :

« Bonjour Madame.

J’exècre la malveillance anonyme car en alimentant la suspicion, elle se fait la pire attaque contre ce trésor spirituel qu’est la confiance.

Aujourd’hui et avec vous, Madame le Pasteur, je m’autorise cependant ce masque car c’est avec la plus grande bienveillance que je vous aborde.

… … … …

Selon l’Esprit porté par Marc 9:50, je vous invite cordialement à suivre ce lien internet :

https://tabledanthyme.forumactif.org/t76-linvitation-de-la-femme-pasteurisee#241

Vous comprendrez en le lisant.

Bien à vous.


… … … …

Arrow

============================
(À noter : Marc 9:50 = « Le sel est une bonne chose; mais si le sel devient sans saveur, avec quoi l'assaisonnerez-vous? Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres. »)
avatar
Anthyme
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oniris.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’invitation de la femme pasteurisée.

Message par Anthyme le Jeu 13 Sep 2018 - 12:58

Voila.

L’enveloppe est là, bien en évidence devant la pendule : impossible d’aller la déposer hier soir.

Ce n’est même pas à cause de la nuit (la nuit des assassins)

Ce n’est même pas à cause de la nuit, mais je trouve ça nul à chier de subrepticement glisser une enveloppe dans une boite à lettres.
Que le courrier ne soit pas mal intentionné n’y change rien ; ça me débecte d’agir comme un vulgaire corbeau.

J’ai envisagé d’y aller personnellement tout à l’heure, pour lui remettre en main propre :

« Drelin drelin … ? … redrelin drelin. … ? … drelin » « Voilà voilà » d’une voix de femme …
La porte s’ouvre :
— Bonjour Madame le Pasteur, je souhaite vous remettre ma lettre anonyme.

Mais ! … C’est pas posssiiiiible ce truc !
Je ne parle même pas de l’air con que je vais avoir.
C’est impossible dans le principe.
Autant lui envoyer un courrier à en-tête :

Bonjour Madame le Pasteur,

Veuillez trouver ci-joint mon billet anonyme vous invitant à visiter etc. etc. etc.

Cordialement
Léonard Trucmuche


(Je veux dire, un courrier signé de mon nom)

… … … …

Franchement, c’est complètement crétin !

=======================

Pfffff …
J’sais pas quoi faaiiiiiire !

… … … …

Et cette lettre devant la pendule qui ne cesse de me regarder …
… comme l’œil d’Abel !

pale
avatar
Anthyme
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oniris.be/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum