Une Prière Pour Charlie Hebdo
De même que l’édition sur le Mur Citoyen, la lecture de ce forum est libre.

Si vous désirez ouvrir un sujet ou commenter ; il vous faudra par contre obligatoirement vous enregistrer pour le faire.

Le fait d'être enregistré vous donnera de plus accès à des forums de discussions généralistes masqués aux non-inscrits.

C'est avec intérêt que vous êtes attendus.

Bienvenue.

Depuis le perron

Aller en bas

Depuis le perron

Message par eclaircie le Lun 13 Aoû 2018 - 6:55

Bonjour aux passants, je suis sur ce perron, contemplant le jour qui se lève au milieu des nuages. Derrière moi, la table d'Anthyme, garnie par ses soins où chacun franchissant ce perron peut picorer, engloutir, ajouter sa petite note, du sel, du poivre, jamais rien de toxique cependant.
À cette table, le nombre de places est extensible à l'infini. Cette auberge peut être espagnole. Les sièges y sont confortables, le coin sieste accueillant.

Arrow
avatar
eclaircie

Messages : 96
Date d'inscription : 24/07/2018
Age : 62
Localisation : Veyssilieu

Voir le profil de l'utilisateur http://www.poesie-fertile.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Depuis le perron

Message par Anthyme le Lun 13 Aoû 2018 - 9:30

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

« Le coin sieste accueillant. »

Maaaaaagniifique !!!
Merci ahhhmerci de la tranche de rire que tu viens de m’offrir avec mon café.
Même pas besoin de beurrer-confiturer pour savourer !

« Le coin sieste accueillant. » : tiens, j’t’en r’prends une gourmandipart !


=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=
=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=



Je suis si heureux de tes chaleureuses lignes d’accueil !

D’une certaine façon, elles démentent de facto le « garnie par ses soins » que tu m’accordes : la patte de l’ours n’aura jamais la grâce toute féminine de ton doigté pour composer un tel bouquet.

… … … …

Je m’insurge par avance d’envisager le perdre dans l’éditeur.
Comme je ne sais pas ancrer un sujet « en haut » ; je le repique dans l'intitulé.

… … … …

J’aime également ton évocation de l’« auberge espagnole », où chacun débarque avec sa spécialité personnelle à faire goûter.

Il est vrai qu’en son temps, Anthyme n’avait eu affaire qu’à des traine-sabre goinfres et soiffards – ce qui n’est plus le cas ici.

Je pense maintenant que ta référence à l’« auberge espagnole » est beaucoup plus qu’opportune, mais essentielle dans le principe même de l’accueil ; lorsque chacun s’enrichit de ce qu’il donne.

À condition de « jamais rien de toxique cependant »
… que je comprends « toujours avec bienveillance ».


Merci, ôôô ...  queen ...  mon hôtesse !
avatar
Anthyme
Admin

Messages : 118
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oniris.be/modules/news/article.php?storyid=20

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum