Une Prière Pour Charlie Hebdo
De même que l’édition sur le Mur Citoyen, la lecture de ce forum est libre.

Si vous désirez ouvrir un sujet ou commenter ; il vous faudra par contre obligatoirement vous enregistrer pour le faire.

Le fait d'être enregistré vous donnera de plus accès à des forums de discussions généralistes masqués aux non-inscrits.

C'est avec intérêt que vous êtes attendus.

Bienvenue.



Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Une Prière Pour Charlie Hebdo
De même que l’édition sur le Mur Citoyen, la lecture de ce forum est libre.

Si vous désirez ouvrir un sujet ou commenter ; il vous faudra par contre obligatoirement vous enregistrer pour le faire.

Le fait d'être enregistré vous donnera de plus accès à des forums de discussions généralistes masqués aux non-inscrits.

C'est avec intérêt que vous êtes attendus.

Bienvenue.

Le courage politique.

Aller en bas

Le courage politique. Empty Le courage politique.

Message par Anthyme Ven 30 Jan 2015 - 7:29

Personnellement, je pense que ce qui manque le plus aujourd’hui, c’est le courage politique.

L’exemple le plus significatif m’apparaît lorsque je considère l’hypothèse de la loi « anti-condamnation de blasphème » évoquée dans mon billet du 9 janvier 2015.

… … … …

En effet, dans cette affaire, « nos » politiques n’ont pourtant qu’une simple chose à dire :

« Une accusation de blasphème est à regarder comme un appel au meurtre et doit de ce fait être juridiquement traitée comme tel. »


… … … …

Ces couilles-molles n’osent pas franchir ce pas ; car ils savent bien qu’ils vont se retrouver face à l’« union sacrée » de tous les breloqueurs de … précisément ça ! …
... de tous les manipulateurs du sacré brocardé ci-dessous.

… … … …

Ce qu’ils savent bien, « nos » politiques, c’est que si une telle loi existait, ce n’est peut-être pas un islamiste qui se retrouverait le premier au tribunal ; mais un « catho-bien-de-chez-nous » …
… or le bon peuple demande qu’on pourfende de l’étranger mal-priant ; pas du bon français cœur-de-chouan !


=======================================


Le courage politique. 18-6010

_________________
Rien ne presse ... on ne meurt que demain.
Anthyme
Anthyme
Admin

Messages : 156
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 67

http://www.oniris.be/

Revenir en haut Aller en bas

Le courage politique. Empty Re: Le courage politique.

Message par Anthyme Jeu 26 Juil 2018 - 19:25

Mais si tu sais lire, bouducheuse de haricots !

… … … …

Grace à toi, je réalise quelque chose d’important : je ne sais pas causer aux gens qui n’ont pas lu les 2 ou 3 bouquins de théologie que je me suis difficilement farci quand mes neurones avaient encore l’énergie suffisante pour le faire.

Anthyme ! … Écoute et prends note : tu dois causer « simple » !

… … … …

Ah oui :
Bouducheuse = éplucheuse de haricots qui décide d’aller bouder au fond de sa grotte.
Rien de péjoratif !

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

Je recommence, mais avec d’autres mots.

… … … …

Sais-tu, toi, ce qu’est un blasphème ?
Oui !? … Alors dis le moi vite, car je l’ignore.

Moi, au sujet de cette question « blasphème », je ne sais en détecter que les accusations :
Facile !
Ça prend la forme d’un index pointé vers quelque chose ou quelqu’un avec pour fond sonore une voix qui dit « Tu n’as pas le droit de … »
Pas le droit de quoi ? Ça dépend …
Pas le droit « de dire » … « de faire » … « de dessiner » … « de rire de ce que tu dis, fais ou dessines » …

Jusque ici, rien de problématique …
Au fond, on est un peu dans les jupes d’une maman qui dit « arrête de jouer avec ; tu vas devenir sourd ! »

Là où ça se corse, c’est quand la phrase ne se termine pas par un argument d’O.R.L. mais par un truc du genre :
« … car c’est une insulte à ce que je considère sacré, et qui constitue l’objet de dévotion qui cristallise ma Foi-majuscule avec laquelle il est interdit de rigoler, car rire de ce que je vénère c’est se moquer de moi ! »

Là, comme tu le lis, l’« accusation de blasphème » est facilement reconnaissable ; même et surtout par ceux qui par excellence ignorent ce qu’est un blasphème : un magistrat on ne peut plus laïc de la République.

Or il est depuis longtemps manifeste, mais au moins depuis le 7 janvier 2015, qu’une accusation de blasphème peut conduire des dévots à vouloir donner suite à cette accusation en exécutant la sentence prévue par toutes les traditions dites « religieuses » à l’encontre de ceux qu’elles désignent « blasphémateur » : la peine de mort.

D’où l’idée de cette loi … et de cette photo.
Je m’explique :

Si devant la photo de cette dame qui fait une tendre caresse à son amie qui rassure un porcelet évadé d’une boucherie …
… si devant cette photo, le Pape-qui-appelle-à-prier-pour-Charlie venait à crier « Blasphème ! » …
… eh bien ce Pape serait poursuivi pour incitation au meurtre.

Pareil pour un imam qui ferait de même devant une caricature de Mahomet.
À ton avis, les « bons-français-bien-de-chez-nous » – comme disait Jean Nohain que tu as certainement entendu dans ton enfance – admettraient-ils que « leur Saint-Père » se retrouve mis à égalité avec un Ayatollah ?

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

Voilà …
Dis moi vite s’il faut que je fasse encore plus simple.

(J’ai un peu peur, car j’ignore si je saurais !)
Anthyme
Anthyme
Admin

Messages : 156
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 67

http://www.oniris.be/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum