Une Prière Pour Charlie Hebdo
De même que l’édition sur le Mur Citoyen, la lecture de ce forum est libre.

Si vous désirez ouvrir un sujet ou commenter ; il vous faudra par contre obligatoirement vous enregistrer pour le faire.

Comme vous le constatez, ce forum semble tenir d’un ermitage.
Il n’en est rien, car c'est avec intérêt je vous attends.

Bienvenue.

Sectarisme œcuménique.

Aller en bas

Sectarisme œcuménique.

Message par Anthyme le Dim 26 Juin 2016 - 18:29

Avant propos …

Un lecteur de passage pourrait parcourir ce sujet avec un sentiment assez semblable à celui que lui laisserait un épisode de Colombo dont il aurait loupé les 5 premières minutes.

Si c’est le cas, je lui suggère deux détours avant de poursuivre :
« Sainte assurance », mais aussi « Pudeurs théologiques » dont ce ‘fil’ est un développement.

Avoir loupé le début d’un Colombo n’a pas d’importance lorsqu’on sait que le coupable, invariablement, c’est le type avec lequel l’inspecteur mène l’enquête.
Se manifestera-t-il ici, dans ce sujet ?

Pour ce qui me concerne, l’enquête s’est close d’elle-même le jour où il m’a fait taire après que (très maladroitement j’en conviens) j’eusse tenté d’exprimer chez lui, dans son temple, ce que je percevais de la petitesse du pas qui va de l’« explicite » à l’« exclusif » :
Je n’ai aujourd'hui plus rien à entendre de lui !

À bon entendeur:
Les événements évoqués sont authentiques et comme je pressens les protagonistes toujours aussi teigneux qu’à l’époque et ayant (comme on dit) le bras toujours aussi long ; j’ai donc pris soin de ne pas citer de noms.

Si d’aventure un de ces teigneux souhaitait me chercher des histoires auprès de forumactif, qu’il sache que si les copies des correspondances en ma possession se sont perdues dans mes déménagements ; je sais où retrouver les originales …
… donc …

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

Une secte, selon moi, c’est l’endroit où des gens tenaillés par leurs angoisses retrouvent des semblables qui par leur présence les rassurent dans leur existence ontique, qu’ils pressentent menacée par un environnement hostile …
… dit autrement ; une secte est un refuge protecteur pour ceux qui craignent pour l’intégrité de leur « être ».

Comme tout refuge, elle possède des murs, des portes et des verrous à la mesure des peurs de qui s’y est réfugié, et surtout des huissiers-gardiens-bergers pour empêcher le « Mal » d’y entrer (mais aussi pour informer les « Brebis » qui s’y trouvent du danger qu’il y a d’en sortir !)

C’est pourquoi, toujours, l’ambiance dominante d’un tel hui clos est la peur :
Peur du « pas Chrétien » quand il se prie dans le décor d’une église ou d’un temple …
Peur du « pas Français » quand il se vote dans le décor d’un isoloir.

… … … …


L’anniversaire de 1996 avait été l’opportunité pour un pasteur de faire connaître l’initiative d’un groupe de ses confrères du nord de l’Alsace partis en croisade contre le F-Haine après les résultats des élections de 1995, de loin vainqueur dans les paroisses où ils officiaient.

L’initiative avait ce jour là été saluée avec enthousiasme par l’ensemble des participants de Parténia-Strasbourg ; dont moi qui, sans toutefois y adhérer de façon formelle, me suis mis à accompagner ce mouvement dénommé « Comprendre et s’Engager » d’un regard très attentif.

Ainsi, malgré mes charges professionnelles et familiales, je me rendais assez régulièrement à ses A.G. qui se tenaient souvent loin de Strasbourg où je résidais à l’époque, de façon à informer au mieux les animateurs de Parténia-Strasbourg de ses initiatives à venir, et pouvoir ainsi s’y préparer à temps en les intégrant à notre calendrier.

L’une d’entre elle m’avait particulièrement séduit :
Une soirée de prière œcuménique que « Comprendre et s’Engager » projetait d’organiser dans une paroisse catholique confrontée au même problème d’un vote F.N. majoritaire.
( À noter : dans les zones rurales du nord de Strasbourg ; les villages sont soit ±90% catholiques, soit ±90% protestants)

À Parténia-Stg la réaction fut prompte et quelques coups de téléphone suffirent pour obtenir l’accord de principe d’une trentaine de musulmans, catholiques, juifs, protestants, bouddhistes tibétains, sans oublier un solide carré d’agnostiques/athées plus ou moins francs-maçons/libertaires, tous disposés à se recueillir dans cette construction méditative d’un soir.
Proposition de participation fut sur le champ envoyée aux animateurs de « Comprendre et s’Engager ».

Le désappointement fut à la mesure de la surprise provoquée par un refus laconique renvoyé quelques jours plus tard, laissant de fait penser qu’il avait été débattu.
En substance :
« Nous voulons préserver le caractère explicitement évangélique et chrétien de notre manifestation »

… … … …

J’ai l’absolue conviction qu’une « réalité d’église » ne peut que légitimer une « réalité sociétale » ; et que par voie de conséquence leur très explicite « œcuménisme-d’église » ne fait que légitimer le très exclusif « œcuménisme-des-urnes » qu’ils prétendent en toute sincérité combattre, mais qu’ils ne font que nourrir, ces pasteurs/huissiers prisonniers d’un esprit de chapelle qui les fait avant tout serviteurs d’un trousseau de clefs.

_________________
Rien ne presse ... on ne meurt que demain.
avatar
Anthyme
Admin

Messages : 67
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oniris.be/modules/news/article.php?storyid=20

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum