Une Prière Pour Charlie Hebdo
De même que l’édition sur le Mur Citoyen, la lecture de ce forum est libre.

Si vous désirez ouvrir un sujet ou commenter ; il vous faudra par contre obligatoirement vous enregistrer pour le faire.

Le fait d'être enregistré vous donnera de plus accès à des forums de discussions généralistes masqués aux non-inscrits.

C'est avec intérêt que vous êtes attendus.

Bienvenue.

La domination masculine.

Aller en bas

La domination masculine.

Message par Anthyme le Lun 18 Jan 2016 - 18:21

Je reprends un des appels d’Olympe de Gouges :

« Quelles que soient les barrières que l'on vous oppose, il est en votre pouvoir de vous en affranchir ; vous n'avez qu'à le vouloir. »

… … … …

Dans bon nombre de pays, la domination masculine repose pour beaucoup sur une logique fonctionnelle traditionnelle pluriséculaire.
Cependant, même lorsque le développement sociétal le permet, il apparaît que beaucoup de femmes renoncent de dépit devant le mur des convenances culturelles et religieuses.

… … … …

Je pense qu’aucune « normalité sociétale » ne peut se construire en contradiction avec la « normalité religieuse » des populations concernées.
Ainsi, il me semble par exemple irréaliste de parler d’« égalité des sexes » dans un monde théocratique qui présente un « homme-créature » extrait de la glaise et une « femme-créature » extraite de l’homme.
Un tel schéma (qui n’est que le modèle judéo-chrétien) laissera toujours la femme dans une normalité de sujétion.

… … … …

Si j’étais femme, je réécrirais une Bible dont le dieu ne porterait pas de barbe !
Ou plus sérieusement …
Je réécrirais un évangile dont une de mes sœurs serait LA Messie !

… … … …

Il est certain que ça en contrarierait plus d'un …





Arrow
avatar
Anthyme
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 64

Voir le profil de l'utilisateur http://www.oniris.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La domination masculine.

Message par eclaircie le Mar 31 Juil 2018 - 2:14

Oupsss, j'ai cru que ce sujet était verrouillé, mais non, ce n'était pas possible, il est ouvert, grand ouvert, bien sûr !

Comment remonter, pour le démonter, au premier "dominant/homme-dominée/femme ?
Faut-il chercher dans la nature animale ?
Pourtant chez beaucoup d'animaux, si le mâle est beau et semble supérieur, il est en fait l'esclave de ses hormones et tributaire du bon vouloir de madame qui décide avec qui ou pas faire des petits. Oui, mais là n'est que la survie de l'espèce.
Alors chez l'homme debout, quand la conscience s'est-elle éveillée pour faire autant de connerie ?
Qui a décidé que le chasseur était mieux que le cueilleur ? Quand les deux étaient nécessaires à la survie.

Plus loin-ou plus proche, puisque de nombreuses femmes ont tenus les rennes du pouvoir en tenant le petit bout d'zizi des hommes, était-ce trop de leur reconnaître une âme, ce rôle, leur suprématie ? Qu'en aurait-elle fait ? Elles seraient devenues despotes ? pire, castratrices ?
C'est assez fou, car de tous temps les femmes ont élevés les enfants, donc les hommes pour qu'ils les dominent. Bien sûr une fois l'enfant-mâle sorti des langes, on le confiait au Père, aux Pères, aux Prêtres-mâles.

Anthyme va nous dire quand tout a basculé et ce qu'il en est dans les sociétés que je ne connais pas.
avatar
eclaircie

Messages : 102
Date d'inscription : 24/07/2018
Age : 62
Localisation : Veyssilieu

Voir le profil de l'utilisateur http://www.poesie-fertile.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum